Les principales cryptomonnaies

Les principales cryptomonnaies

 

Il existe de plus en plus de cryptomonnaies, mais leur notoriété dépend de plusieurs facteurs difficiles à déterminer. Voici une liste des principales monnaies virtuelles connues.

Bitcoin

La crypto-monnaie Bitcoin

Inventé par Satoshi Nakamoto en 2009, le Bitcoin est la référence des monnaies cryptées. Avec un plafond de 21 millions d’unités et une valeur boursière qui approche les 100 milliards de dollars, le Bitcoin représente approximativement la moitié du marché global des monnaies fictives. À l’aide d’un portefeuille virtuel, cette devise peut être utilisée dans un grand nombre de lieux ou pour effectuer des ventes et achats sur internet. Une unité ne correspond pas forcément à 1 Bitcoin, elle est divisible jusqu’à la huitième décimale. Vous pouvez très bien acheter 0,00000001 Bitcoin.

Ethereum

La crypto-monnaie Ethereum

Le 20 juillet 2015, Vitalik Buterin propose une alternative au Bitcoin, l’Ethereum. Cette cryptomonnaie se base sur la même architecture sauf que l’ether est l’unité de compte utilisé. Elle représente dans son ensemble un écosystème complet, certains l’appellent même Bitcoin 2.0.

Cette nouvelle version encourage la création de contrats intelligents à l’aide de tokens (jetons en français) ou actifs numériques. L’utilisateur va programmer des fonctions pour ces tokens. Ce sont des scripts qui s’exécutent automatiquement sous certaines conditions. Lors d’un financement de projet : que ce soit une start-up, un produit ou le plus souvent une application décentralisée (DApp), les jetons pourront être utilisés. Cette procédure correspond à une levée de fonds virtuelles, autrement dit une ICO (Initial Coin Offering) qui va générer des ethers. Les DApps ont besoin d’ethers pour fonctionner sur le réseau Ethereum.

Litecoin

La crypto-monnaie Litecoin

Conçu par Charles Lee le 7 octobre 2011, Litecoin est une cryptomonnaie sous licence libre (MIT) dotée de caractéristiques similaires au Bitcoin. Cependant, cette monnaie dispose de quelques avantages. Elle a une meilleure capacité de stockage pour simplifier ses transactions. Elle est accompagnée d’un service de change pour simplifier son utilisation.

Le minage du Litecoin peut être réalisé avec des machines relativement accessibles. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir recours à du matérielle haut de gamme. Grâce à l’algorithme Proof-of-Work (PoW) basé sur la fonction de dérivation de clé scrypt, il est possible de miner, sans difficulté, via un processeur graphique (GPU).

Monero (XMR)

La crypto-monnaie Monero

Repris à la base du Bytecoin, Nicolas Van Saberhagen a fondé Monero le 18 avril 2014. Originellement connu sous le nom de BitMonero, la cryptomonnaie s’oriente vers la décentralisation, mais surtout vers l’anonymat. En effet, pour garantir le respect de la vie privée, toutes informations relatives aux transactions, aux expéditeurs et aux destinataires sont factices. Cette procédure repose sur le protocole cryptographique de signature en cercle (ring signature) et sur la génération d’adresses furtives (stealth adresses). Ce qui en fait une monnaie propice aux marchés illégaux.

Dash

La crypto-monnaie Dash

Renommée Dash le 25 mars 2015, cette cryptomonnaie a initialement apparu sous le nom de Darkcoin le 18 janvier 2014. Son créateur Evan Duffield a repris l’idée du Bitcoin et s’est inspiré du mot digital et cash. Cette devise a pour but d’offrir une alternative à l’argent liquide tout en étant orientée vers l’anonymat. Elle a une infrastructure sur deux plans : le consensus Proof-of-Work (PoW), pour les mineurs et PoS (Proof-of-Stake), pour les masternodes. Ces derniers sont des nœuds spéciaux régis par des utilisateurs et ont pour objectif d’anonymiser les transactions.

Laisser un commentaire

Fermer le menu